Des prénoms très griffés - L'Express-18122003

express181203L'Express - Hebdomadaire

18 Décembre 2003

 

Des prénoms très griffés

 

La mode vient des Etats-Unis : appeler ses bébés L'Oréal, Chanel, Ikea. Facile à porter ?

 

"Quand la petite L'Oréal rencontre le jeune Timberland" pourrait être le titrede la prochaine comédie romantique à l'américaine. Car une tendance commence à prendre de l'ampleur aux Etats-Unis : donner à son enfant un nom de produit. Le phénomène, épinglé par Cleveland Evans, un professeur de psychologie de l'université de Bellevue, au Nebraska, reste évidemment minoritaire -0.5% des enfants nés en 2000 sont concernés- mais il est promis à un bel avenir. Il y a trois ans, on recensait déjà 353 fillettes prénommées Lexus (une marque de voiture de luxe) et 269 Chanel. Armani faisait encore mieux, avec 273 garçons et 298 filles. Sans compter les 21 L'Oréal et 24 Porsche, les 49 Canon, les 6 Timberland et autres Evian, Cartier ou Ikéa. A l'origine de ce mouvement, un souci d'originalité, mais aussi l'envie inconsciente de donner à son enfant des atouts en l'associant à une parque prestigieuse.

 

Article En cours d'écriture....

 

Natacha Czerwinski