Wéo, la télé Hauts-de-France : En 2014, Nathan, Louis ou Hugo chez les garçons, Emma, Chloé ou Louise chez les filles, ont été les prénoms les plus donnés dans l'hexagone. Selon Francois Bonifaix, auteur du Traumatisme du prénom, ce phénomène rétro s'expliquerait par la crise.

     

     

    © Le Traumatisme du Prénom. Tous droits Réservés.