asiaklubscatter merah mahjong muncul terustongkat gacor starlight princesstrik jackpot rtp livertp live pragmatic playmodal kecil jackpot olympusslot big bass amazon xtremewolf goldslot great rhino deluxeslot crypto goldslot power of thor megawaysmahjong ways 3perkalian spaceman tanpa hentistrategi kemenangan game onlinedeposit dana auto gacorbanjir scatter mahjong waysslot onlineslot mahjong pandagame sugar rushgame lucky nekodilibetrm 1131rm1131gbk76https://146.190.110.216/https://167.172.89.125/mochibet 88hksbetmporedkitabet138hebitopmpoxousaklubkapten76macauklubasiaklubamantoto
    accueil-vignette-presse.jpg
    accueil-vignette-tv.jpg
    accueil-vignette-radios.jpg

    francois bonifaix traumatisme du prenom dans FHM février 2002FHM Février 2002

     Voici la reproduction d'un filet paru dans le FHM de Février 2002 (couverture Clara Morgane) qui rapporte que le prénom Oussama est de plus en plus donné depuis les attentats du 11 septembre.

     

    "Bonjour, moi, c'est Oussama !"

     

    Si l'on en croit le livre de François Bonifaix, le traumatisme du prénom (éd. Dune95), le choix d'un prénom peut avoir de graves conséquences psychologiques pour l'enfant. Imaginez : Adolf, Attila ou... Oussama. Ce prénom d'origine arabe qui signifie "le lion", est très populaire en afghanistan comme au Pakistan où il est le prénom de garçon le plus donné ces dernières années. Et en France ?

    259 bébés nés en 2000 ont été baptisés Oussama, ce qui le place au 215eme rang des prénoms donnés en France.

    1523 français se prénommaient ainsi en 2001, contre une dizaine vers 1980.

    Oussama est le 752ème prénom le plus attribué en France depuis un siècle, avec une nette accélaration depuis 5 ans.

    © 1999 - 2023 Le Traumatisme du Prénom. Tous droits Réservés.
  • Eksplorasi Teknologi
  • WordPress CMS Checker